creations

On l’a déjà dit sur ce site, le jazz laisse à l’auditeur ses propres capacités de jugement et compte avant tout sur ses possibilités sensorielles. C’est une musique où l’échange est la règle. Et au cœur de ces échanges, il y a la porosité native du jazz qui le rend si difficile à définir. Il y a sa capacité à rester une musique libre. Fort de cette devise, LeBloc a mis sur l’établi quelques créations où les codes sont contournés pour glisser du jazz et des improvisations dans votre radio, près d’un écran de ciné ou sur le terrain du théâtre musical.

Le noye

theatre musical

Sous la forme d’un récit musical aux sonorités folk-rock, la nouvelle écrite en 1968 par Gabriel GARCIA MARQUEZ devient une invitation au voyage, simple et intime. La parole, le chant et la musique nous rassemblent ici autour de l’histoire d’Esteban, qui fait profondément écho à notre époque. [+ infos]

l’enfer des paves

cine-concert-dancefloor

LeBloc suce la roue de l’Enfer du Nord. Paris-Roubaix est un monument du printemps cycliste mais aussi un vrai moteur pour le groove. Deux selectors et un Beatmaker font face à des images documentaires de 76. Bicyclettes, Black Music et coups de bordure. Un vrai travail de punchers. [+ infos]

le mexicain

creation radiophonique

Un jeune homme, taillé comme une ablette, surgit au QG de la Junta, organisation d’insurgés exilée en Californie. On ignore sa fiabilité, on ignore ses motivations. [+ infos]