Lebloc
organise
des concerts
et pilote
le magazine
pointbreak.

septembre 2023

octobre 2023

novembre 2023

decembre 2023

yuko oshima solo

journee du matrimoine
musee d’art sacre – 15 sept. 19H30

Yuko Oshima a un pied du côté de Strasbourg, où elle vit, et l’autre posé dans sa culture natale. Au sein de ses projets, la batteuse combine ses influences et ses expériences pour jouer une musique qu’elle qualifie d’inqualifiable. Que dire alors ? Que ses solos, par exemple, se nourrissent de jazz, de musique traditionnelle, de batterie turbulente, de percussions délicates et de Japonais scandé, chanté ou chuchoté. Le rythme est une chose complexe. Magnifique, sensible et profonde quand elle survole les étiquettes. Parfait pour cette nouvelle journée du Matrimoine dans une musée dijonnais.


en partenariat avec Les Musées de Dijon

Le Noye

Coup de contes
malain – 29 sept. 20h

Narration, chant et guitare : Daniel Scalliet
Percussions : Laurent Paris
C’est par la découverte d’un cadavre échoué sur une plage que débute la nouvelle de Gabriel Garcia Marquez écrite à la fin des années soixante. Des pêcheurs ramènent le corps au village. Viennent alors les questions puis les soins apportés au noyé par les femmes du village. Qui est donc cet homme ? Qui est- il, lui qui est si différent et si beau à la fois ? Plus que jamais d’actualité, ce récit poétique mis en musique nous offre la possibilité de réfléchir à nos façons d’être et d’agir.


en partenariat avec les médiathèques de Côte d’Or

retour au top

what she says

campus sessions a l’atheneum
avec siire – jeu 5 oct. 19h

LeBloc rejoint Radio Dijon Campus et l’atheneum pour une soirée multiple. Bigarrée et fort joyeuse, jazz et hip-hop :

19 heures — WHAT SHE SAYS

Caroline Schmid, orgue hammond + Olivier Bernard, saxophone
+ Tom Juvigny, guitare + Adrien Desse, drums

Rien à dire, What She Says a le mot muet. Ce qui se joue plutôt dans ce quartet, c’est l’instinct musicien, l’assurance du drive, la chaleur du souffle. Caroline Schmid, leadeure du combo bien calée derrière ses tirettes, embrasse le groove et embrase le jazz. Piano troqué pour un orgue Hammond, trois compères pour l’accompagner. Le plus religieux des instruments vrombit de joie païenne. Schmid and Co multiplient les riffs comme les pains, marchent sur le swing comme d’autres ont marché sur l’eau. La pulse soul-jazz des seventies ressuscite. À l’aise, Blaise, muy tranquillo, Caro.

21 heures : Campus Sessions avec SIIRE

La Vapeur en parlait ainsi, et elle avait bien raison : ” Disposant d’une palette alternant entre morceaux froids tout droits sortis d’une dystopie et d’autres plus chaleureux mais mélancoliques, Siiré délivre des fragments de son univers où douceur et amertume se cotoient. Capturer les émotions et les transmettre afin de les rendre universelles, tel est l’objectif de Siiré et de sa musique.”


en partenariat avec le Centre Régional du Jazz en Bourgogne Franche-Comté, Radio Dijon Campus et l’atheneum

ar ker

seb brun solo
+ release party pointbreak n°2
un singe en hiver – 18 oct. 19h30

batterie, electronique : Sébastien Brun
Avec Ar Ker, son solo de batterie, Seb Brun trouve sa place, son refuge (traduction possible du breton ar ker). Oscillant librement entre chamanisme tranquillou et déflagrations sonores, le batteur même une énergie brutale à l’expérience sensible des auditeurs, des phases de chants à une battue régulière, un drumming instinctif à des sonorités hard electronica sans compromis. On est proche d’une séance de transe physique, d’un introspection fascinante, d’une émotion pure portée par la seule vibration. Ajoutez à cela, quelques envolées proches des gwerz bretonnes, d’amples plongées dans la noise internationale, et l’envie est là, d’aller courir avec les mouettes le long des plages du Nord Finistère.
+
Release Party : Tous les 3 mois, PointBreak se décline sur papier. 64 pages bien tournées pour parler de groove et de plaisirs.
+ Badneighbour goes live : selecta grooves, plaisirs et cadences diagonales


en partenariat avec Ici l’Onde et Un Singe en Hiver

retour au top

pimp my jazz

tunning de standards :
clement janinet x elvire jouve
theatre mansart – jeu 9 nov. 20h

Elvire Jouve : batterie
Clément Janinet : violon

Le jazz, une musique pour les vieux, pour les intellos ? Pas sûr. C’est surtout une musique qui se vit à plusieurs, qui a parsemé son chemin de petits cailloux blancs, qu’on appelle standards. À la fois vocabulaire commun aux jazzmen et récits adaptables par chaque musicien, les standards nous ont inspiré pour imaginer Pimp My Jazz. On invite des musiciens à réinventer des tubes en improvisant. On fouille dans le répertoire du jazz, on fait les poches à la pop ou au rock. Solo, puis impro à deux. Un mini-plateau-blabla en direct, une selecta jazz et un verre échangé devraient pouvoir finir de rendre ce rendez-vous simple et tout à fait plaisant.


en partenariat avec le Théâtre Mansart – CROUS BFC

retour au top

matsutake

concert jazz noob
un singe en hiver – jeu 14 dec. 21h

Zerolex + Chrome + Paul L’Hôte + Anthony Pergaud

Ne cherchez pas qui porte le chapeau sous ce nom de champignon. Matsutake a la corolle collective. Sa musique se compose et recompose à plusieurs. Soit les deux-tiers du Zerolex trio, Côme Rothé et Jérémy Vieille, pour la face organique, les ambiances et les mélodies. Puis la rythmique, confiée à Anthony Pergaud, à la basse et Paul L’Hôte à la batterie. Ces deux-là manigancent ce qu’il faut de cadre pour que le son du 4-pack avance sans trembler dans ses bordures, dans ses cadres. Ici, c’est la main qui travaille. Pas un hasard, à bien regarder les musiciens engagés dans ce groupe. Entêtés, engagés et terriblement portés sur une façon fraternelle de travailler ensemble. Vraiment, ne cherchez pas plus longtemps. Ce champignon nouveau se pose sur le haut du panier. Sans peine.


en partenariat avec Un Singe en Hiver

retour au top